STOCKAGE - TEMOIGNAGES D'AGRICULTEURS

Les stratégies de stockage dépendent de nombreux facteurs, entre cultures présentes sur la ferme, valorisation des récoltes (vente et circuits de vente, auto-consommation en ateliers animaux, transformation à la ferme), niveau de salissement potentiel en adventices, aménagement des bâtiments, durée de stockage…

Profiter de l’expérience et des témoignages d’aménagements et de gestion d’autres agriculteurs est une ressource à ne pas négliger. Les articles ci-dessous en donnent quelques exemples. Ils sont référencés dans la Biobase d’ABioDoc.


Stocker et assurer la conservation de ses céréales à la ferme

Deux agriculteurs témoignent sur le matériel qu'ils utilisent et sur la façon dont ils procèdent pour stocker et conserver leurs céréales : - Tri à la récolte, refroidissement du grain, propreté des silos et surveillance régulière ; - Une remorque-sécheuse pour servir d'appoint au séchage des grains sur la ferme.

LA LUCIOLE, n°11, mai/juin 2016. David Stéphany, Martin Perrot (ADABIO) auteurs.

La Luciole est le bulletin des pratiques bio en Rhône-Alpes, édité par le Réseau de la FRAB AURA.

Télécharger l’article


Témoignage paru sur le site produire-bio.fr


Jean-Luc ORTEGAT, agriculteur bio dans l’Oise, intègre le principe de cultures associées sur son exploitation depuis quelques années. En plus de l’intérêt agronomique, la conduite en mélange lui permet d’améliorer sa productivité et de sécuriser sa production. Le triage à la ferme ouvre également d’autres opportunités de développement et de revalorisation de sa récolte.
Accéder à l'article


Témoignages parus dans la revue Symbiose

Ces articles ont été publiés dans Symbiose, le mensuel des agrobiologistes de Bretagne. Plus d'info : http://www.agrobio-bretagne.org/symbiose/



Tri et stockage des céréales: un séchoir solaire pour le grain

Pour avoir une meilleure valorisation de leurs céréales, les Le Jeloux (56) ont décidé de s'équiper d'un séchoir solaire, qu'ils ont construit eux-mêmes. Le principe du séchoir solaire, le matériel nécessaire à sa construction et son coût sont présentés. Un focus sur le tri des céréales est ensuite proposé (BIOPRESSE n°231).

SYMBIOSE n°217, novembre 2016. Céline Rolland (GAB 56) auteur. Accéder à l’article



Tri et stockage des céréales: stocker du blé tendre meunier

L'intégralité du blé produit sur l'exploitation de Gérard Launay et Claire Salvignol (56) est nettoyé et stocké sur la ferme. L'article décrit comment ils procèdent, avec quel matériel, et pour quel résultat. Ils estiment leur dispositif efficace, bien que perfectible, notamment en termes de manutention et en termes de pilotage automatique de la ventilation (BIOPRESSE n°229).

SYMBIOSE n°213, juin 2016. Gwénolé Le Quintrec (GAB 22) auteur. Accéder à l’article





Tri et stockage des céréales : deux fermes, deux approches

Cet article décrit comment deux fermes du Finistère procèdent pour stocker leurs céréales. L’une a une capacité de stockage de 1 000 tonnes et utilise un séchoir à gaz. La seconde, après avoir utilisé, pendant 7 ans, un séchoir à gaz, s'est équipé d'un séchoir à basse température alimenté par des plaquettes de bois produites sur l'exploitation (BIOPRESSE n°229).
SYMBIOSE n°212, mai 2016. Céline Rolland (GAB 56) auteur. Accéder à l’article






Nous avons investi dans un nettoyeur-séparateur en collectif

En août 2012, trois agriculteurs bio d'Ille-et-Vilaine ont décidé d'investir, à trois, dans un nettoyeur-séparateur afin d'augmenter la qualité de leur récolte de céréales. Tous trois ont eu de bonnes raisons de se lancer dans ce projet et, aujourd'hui, ils utilisent l'outil chacun à sa façon, comme ils en témoignent dans cet article (BIOPRESSE n°224).
SYMBIOSE n°201, mars 2016. Gaëtan Johan (Agrobio 35) auteur. Accéder à l’article






Trier et stocker ses céréales à la ferme pour mieux les valoriser

Le stockage et le nettoyage des céréales représentent une étape à maîtriser pour avoir un grain de qualité. Cet article présente quelques extraits d’une formation organisée par le GAB 56 avec l’intervention de l’association DINOS, spécialisée dans la meunerie à la ferme (BIOPRESSE n°196).
SYMBIOSE n°184, novembre 2013. Céline Rolland (GAB 56) auteur. Accéder à l’article





Témoignages parus dans la revue Biofil

Dossier stockage des grains : stocker des grains à la ferme, atouts et contraintes

Alors que le stockage des grains à la ferme était autrefois une obligation, faute d'organismes stockeurs, c'est aujourd'hui un choix pour une partie des agriculteurs bio, représentant 30 % des volumes totaux produits. Dans ce dossier, trois agriculteurs ayant fait le choix du stockage à la ferme témoignent, en Vendée, dans l'Oise, et en Côte d'Or (BIOPRESSE n°222).

BIOFIL n°105, mai/juin 2016. Christine Rivry-Fournier, Jean-Martial Poupeau auteurs. Accéder à l’article



Le stockage des grains : une assurance qualité

Afin d'accompagner les céréaliers qui doivent faire face à des exigences de qualité croissantes et aux contraintes logistiques qu'engendrent les récoltes, des systèmes alliant stockage, nettoyage et manutention des grains se développent. Marc Pousin, polyculteur-éleveur bio dans les Deux-Sèvres, a investi, en 2015, dans un tel système, qu'il décrit dans cet article (BIOPRESSE n°215).

BIOFIL n°101, septembre/octobre 2015. Jean-Martial Poupeau auteur. Accéder à l’article



Témoignages au salon Tech & Bio 2017


Marc Thibault, agriculteur dans l'Yvonne, et Christophe de Lamarlière, agriculteur dans le Lot-et-Garonne, ont présenté comment ils trient et stockent à la ferme.










Principaux points
de vigilance

Documents techniques de références






Retour accueil
grandes cultures  >>

             Accueil - Contact              Conception k-to-k