LA CARIE, C'EST QUOI ?

La carie, c'est quoi ?
Les traitements de semences


Symptômes et détection
Les leviers de gestion







La carie commune du blé est un champignon avec un fort pouvoir de propagation qui dégrade la qualité du grain et se transmet par la semence. Il en existe deux espèces : Tilletia caries (syn. Tilletia tritici) et Tilletia foetida (syn. Tilletia laevis). Tilletia caries est la forme la plus répandue en France, mais il n’est pas rare de trouver dans les champs un mélange des deux espèces. Suite à l’utilisation de produits phytosanitaires de synthèse depuis les années 50, la carie s’est faite discrète et les agriculteurs ne la (re)-connaissaient plus. Sa réapparition depuis une petite quinzaine d’années, en particulier dans les systèmes en AB, requiert une réappropriation de la connaissance de ce champignon et la mise en œuvre de stratégies de gestion adaptées à l’AB.

Les risques
- Jusqu’à 30 et 40% de perte de rendement
- Jusqu’à 70% des épis peuvent être contaminés
- Récolte invendable
- Contamination du sol

Il n’y a pas d’effet toxique de la carie connu sur l’être humain. Cependant, une odeur de poisson pourri se dégage lorsque les grains sont broyés, ce qui impacte la qualité de la farine et peut la rendre impropre à la consommation. Cela peut aussi poser problème pour l’alimentation du bétail (problème d’appétence).
La semence représente la première source d'infection, mais des spores de carie peuvent être conservées dans le sol d'une parcelle pendant plusieurs années, présentant alors un risque d'infection par celui-ci.

Photo ci-contre (droite, © CA 77) : épi carié, grains ébouriffés
Photo ci-contre (gauche, © ITAB) : épi carié vers le stade floraison. Le grain a été ouvert à l’ongle, on y aperçoit déjà la masse de spores noires

Le cycle de la carie

Climat favorisant le développement de la carie :
Humidité du sol entre 40 et 50%
Températures :
• Entre 2 et 29°C (optimum 11°C) pour T. Caries
• Entre 15 et 20°C pour T. foetida

La pénétration du pathogène dans la plantule a lieu entre le stade de la germination et le stade 3 feuilles. La transmission ne peut donc se faire que par le sol ou à partir de semence infectée. Une fois le stade 3 feuilles passé, il n’y a plus de risque d’infection.



Autres espèces de carie

D’autres espèces de carie, affectant le blé, sont fréquentes dans le monde, mais pas en France. La carie naine (Tilletia controversa) provoque une nanification du blé dans des zone de montagne, en plus de symptômes similaires à ceux de la carie commune. Elle est courante dans les Alpes en Suisse et Autriche, par exemple. La carie de Karnal (T. indica) est principalement présente en Inde et ses pays voisins, en Amérique du Nord et en Afrique du Sud. Elle est classée organisme de quarantaine en Europe.

             Accueil - Contact - Mentions légales              Conception k-to-k