FERTI AGRIBIO

"Fertiagribio, un programme national sur la fertilisation en AB"

  • Financeurs: INRA, ACTA (appel d’offre conjoint ACTA-INRA de 2002), et autofinancements
  • Budget : 1 479 K€
  • Durée : 2 ans, 2005 - 2006
  • Partenaires : INRA Laon-Reims-Mons, INRA Bordeaux, INRA Grignon, INRA Toulouse, ENITAC, CTIFL, Institut de l’Elevage, Arvalis-Institut du végétal

Enjeux

La gestion de la fertilisation en agriculture biologique est considérée comme l’un des thèmes prioritaires pour assurer la durabilité des modes de production. Les questions plus précises posées par les professionnels concernent en particulier :

  • l’élaboration et la mise en place d'outils d'évaluation / bilans adaptés à l'agriculture biologique ;
  • une meilleure connaissance des engrais et amendements organiques et de leur utilisation pour divers systèmes de culture et différentes situations pédoclimatiques (cinétique de minéralisation et flux réels).

Objectifs

  • Commencer à apporter des réponses à des questions scientifiques
  • Déboucher sur des premières applications représentant des progrès significatifs.

Toutefois la durée limitée du projet (24 mois) n’a pas permis d’envisager toutes les spécificités de ces systèmes, notamment la gestion à moyen et long terme de la fertilité du milieu (disponibilité en N, P, K, …) et plus particulièrement la problématique des rotations de cultures, et notamment la place des légumineuses.

L’intérêt du partenariat du projet a été sa pluridisciplinarité (agronomie, science du sol) avec des équipes qui possèdent des compétences complémentaires (par exemple champ / laboratoire) et qui travaillent à des échelles différentes (en particulier exploitation / système de culture / culture annuelle). Le programme Fertiagribio est terminé. Une réunion de restitution a eu lieu à Paris le 6 février 2007, organisée par la commission agronomie de l’ITAB.

Perspectives

A l’issue du programme une réflexion a été engagée, aboutissant à la création d’un groupe de travail sur les rotations, impliquant les commissions «grandes cultures», «fruits et légumes» et «agronomie» de l’ITAB.



Diffusion

  • Fertiagribio, un programme national sur la fertilisation en AB
  • Une meilleure connaissance des engrais et amendements organiques utilisés en bio
  • Fertilité des parcelles en élevage biologique : certaines parcelles ont besoin de potassium
  • Gare à la baisse de la biodisponibilité du phosphore
  • Disponibilité en azote issue de l’effet du précédent légumineuse, de culture intermédiaire et d’engrais organique. Conséquences sur le rendement et la    teneur en protéines du blé tendre d’hiver
  • Le dispositif de la Motte : Tester l’impact d’un système de culture sans élevage sur la fertilité du milieu

     

                 Accueil - Contact              Conception k-to-k