LAPINBIO

Développer une production cunicole durable en AB

LapinBio est un projet de recherche expérimentation financé par le CAS DAR, piloté par l’ITAB, porté par l’ITAVI. Ce projet est issu d’une réflexion collective menée depuis septembre 2008 au sein du groupe de travail ‘Lapin’ de la Commission Elevage de l’ITAB. Il fait également suite à la journée technique du 28 janvier 2010 à Nantes organisée grâce au concours de la CAB Pays de la Loire, du CLIPP, de la FNAB, de la Chambre d’Agriculture de Loire Atlantique et de Vivea.

  • Financeur : CASDAR - Fonds Recherche finalisée et d’Innovation pour les instituts techniques agricoles
  • Budget : Coût total 128 914 €
  • Partenaires : ITAB, ITAVI, INRA de Toulouse, INRA de Nouzilly, CAB et CRA des Pays de la Loire, CRA Rhône Alpes, Chambre d’Agriculture de la Corrèze, GABLim, FNAB, Qualité France, Université de Perpignan, Cuniculture Info, CLIPP, FENALAP, Vétopôle, Labovet Conseil.
  • Durée du programme : 2 ans, de septembre 2010 à septembre 2012.

 Contexte

L’élevage cunicole biologique est confidentiel aujourd’hui : moins de 10 000 lapins biologiques produits par an contre 50 millions en conventionnels. La demande en lapin biologique existe pourtant et pourrait constituer un segment de marché à développer au sein de la filière. Cette production est limitée du fait :

  • du manque de références techniques (gestion du parasitisme, du sevrage…)
  • de l’inexistence de références technico-économiques pour concevoir des systèmes et accompagner des conversions.

En effet, l’écart structurel entre les deux systèmes de production est tel (élevage hors sol en bâtiment d’une part et élevage sur parcours en plein air d’autre part) qu’il pose de nombreux questionnements techniques et économiques quant à la conversion des systèmes conventionnels vers l’AB. Un travail de fond est indispensable pour développer une production cunicole biologique durable.

Objectifs

Ce projet a pour objectifs :

  • d’initier l’acquisition de références technico-économiques, notamment pour l’accompagnement de projets de conversion à l’AB
  • de produire des données scientifiques pour optimiser les systèmes de production en place et concevoir des trajectoires de conversion durables.

Programme de travail

Volet A : Mise en place d’une méthode d’acquisition de références technico-économiques

  • Tâche 1 / Evaluer la durabilité des ateliers cunicoles certifiés biologiques ou intéressés par l’AB. La diversité structurelle des ateliers sera prise en compte : élevages plein air en cage mobile, en parc, en bâtiment…
  • Tâche 2 / Evaluer la contribution de l’atelier cunicole à la durabilité des systèmes d’élevage dans leur globalité. Cette tâche intègre les autres ateliers de la ferme (cultures, autres élevages,…). Son objectif est d’évaluer leur complémentarité et leurs interactions pour optimiser la durabilité à l’échelle du système.

Volet B : Acquisition de références techniques pour améliorer les conduites d’élevage

  • Tâche 1 / Acidifier les digesta en alternative aux anticoccidiens. L’effet préventif du vinaigre sera testé en laboratoire afin d’isoler cette action des autres paramètres de l’élevage.
  • Tâche 2 / Déterminer le rôle des pratiques d’élevage dans la gestion du parasitisme. Une combinaison de plusieurs types d’analyses (analyses de sols, coprologies et autopsies) effectuées à différents niveaux d’élevage type permettra d’identifier les pratiques limitant les facteurs de risque d’infestation.
  • Tâche 3 / Equilibrer les rations à base d’herbe et de fourrages grossiers. Une synthèse des connaissances acquises sur le sujet permettra d’établir des propositions de formulation à tester en élevage.
  • Tâche 4 / Améliorer l’habitat et les pratiques liées à la reproduction. L’habitat et la conduite de la reproduction dans les élevages en AB ou intéressés par l’AB seront analysés précisément afin d’en dégager les pratiques les plus appropriées à l’élevage plein air ou semi plein air.

Volet C : Valorisation des résultats

La valorisation de ces travaux aboutira notamment à un cahier technique sur la production de lapins de chair en AB présentant les systèmes types étudiés et des recommandations pour la gestion sanitaire des élevages et des communications adaptées à différents types de public (professionnels, techniciens, chercheurs, enseignants).

Diffusion

 

Fiches techniques

Cadre réglementaire pour l'élevage cunicole biologique
Les différents modes de logement du lapin biologique
Alimentation du lapin en élevage biologique
Gestion de la santé en élevage cunicole biologique
Exemple 1: Gaec saveurs du Râble
Exemple 2 : Gaec Gwez Avalou

Journées Techniques

Actes de la journée technique du 28 janvier 2010 à Nantes

Articles Alter Agri

- Lapin Biologique : une filière attentive et volontaire (2010) 
- Effets logement et alimentation analysés à l’ITUT de Perpignan (2010) 
- Fermoscopie de Pascal Orain (2009) 
- Lapin Bio sur prairie  (2002)
- Innovation en lapin bio (2002)
- Qui Fait Quoi en lapin bio ? (2002)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

             Accueil - Contact              Conception k-to-k