REPROBIO

Maîtrise de la REproduction dans les élevages de Petits Ruminants s’inscrivant dans un Objectif d’élevage BIOlogique

 ENJEUX

Le projet REPROBIO vise à améliorer la gestion de la reproduction dans les élevages ovins et caprins biologiques et conventionnels, en développant des technologies innovantes dans la maîtrise de la reproduction.


OBJECTIFS

Le projet consiste en la réalisation d’un état des lieux (description et évaluation) des pratiques de reproduction et d’une caractérisation de l’organisation du conseil dans les élevages, en matière de reproduction.

Il s’agira également de proposer des outils innovants destinés à optimiser et améliorer la maîtrise de la reproduction chez les ovins et caprins :

1) Évaluation de deux outils de détection automatisée des femelles en chaleurs:


- L’activimètre HEATIME® pour les caprins(photo gauche, crédit Evolution)

- le détecteur électronique de chevauchements ALPHA® pour les ovins
(photo droite, crédit Supagro/Inra)


2) Identification des phéromones sexuelles mâles impliquées dans l’effet mâle puis validation biologique de leur capacité à induire l’œstrus et l’ovulation des femelles en contre-saison sexuelle.
(crédit photo : S Dartois)



4 ACTIONS

ACTION 1 - Description et évaluation des méthodes de gestion de la reproduction dans les élevages de petits ruminants conventionnels et engagés en AB

Cette action consiste à:

- faire un état des lieux des pratiques utilisées par les éleveurs sur le terrain;

- déterminer les attentes et les besoins concernant le conseil sur la reproduction, à la fois auprès des éleveurs et auprès des intervenants en élevage (chambres d’agriculture, entreprises de conseil en élevage, organisations de producteurs, organismes de sélection, coopératives d’insémination artificielle, vétérinaires, groupements d’agriculteurs biologiques);

- caractériser l’organisation du conseil apporté en matière de reproduction;

- recueillir les perceptions sur les innovations proposées dans le cadre du projet (phéromones et détecteurs automatisés de chaleurs).

Cette action se déroule au moyen d’enquêtes et de réunions participatives auprès des intervenants en élevage (volet 1.1), puis d’enquêtes auprès des éleveurs (volet 1.2).

ACTION 2 – Développement de nouvelles méthodes de gestion de la reproduction chez les ovins et les caprins : détection automatisée des chaleurs

Le premier volet de cette action (volet 2.1) concerne la validation de l’activimètre HEATIME®, outil de détection des chaleurs déjà commercialisé sur le territoire français par Evolution pour les élevages bovins. Le but est ici d’adapter cet outil pour que son utilisation puisse être mise en œuvre dans les élevages ovins. Il s’agit d’évaluer le prototype et de déterminer le paramétrage optimal à appliquer pour permettre une bonne fiabilité de l’outil. Le taux de fertilité à l’IA après utilisation de ce détecteur automatisé sera également quantifié. Le second volet (2.2) s’intéresse aux mêmes questions concernant le détecteur automatisé ALPHA® chez les brebis.

ACTION 3 - Développement de nouvelles méthodes de gestion de la reproduction chez les ovins et les caprins : les phéromones impliquées dans l’effet mâle

L’objectif de cette action est d’identifier les phéromones impliquées dans l’effet mâle. Des échantillons biologiques (toison, barbiche, salive, urine) seront prélevés sur les mâles à différents moments de l’année afin de comparer les composés chimiques présents dans ces échantillons en saison sexuelle et en contre-saison. Cela permettra de mettre en évidence les molécules spécifiques de la période d’activité sexuelle et donc potentiellement impliquées dans l’effet mâle. Une fois identifiées et validées, ces molécules sont testées pour leur capacité à induire et à synchroniser les ovulations des brebis et des chèvres en contre-saison sexuelle.

ACTION 4 – Finalisation des outils, valorisation et diffusion des résultats

Cette action consiste en l’examen des aspects juridiques et réglementaires régissant l’utilisation de phéromones en agriculture biologique. Cette action consistera également en la valorisation et la diffusion des résultats du projet.


PRINCIPAUX RESULTATS

Des documents de type «4 pages» présentent les résultats des enquêtes de l’action 1 auprès des intervenants. Ces résultats sont présentés par région étudiée ainsi que dans une fiche globale. => Voir colonne


 





Le projet en bref

Financeurs : CAS DAR
Partenaires : Institut de l’Elevage, INRA, UNCEIA, ITAB, CNRS, CIIRPO, Evolution et le groupe Wallace
Chef de file : UNCEIA
Chef de projet: INRA – Centre de Nouzilly
Durée : de janvier 2013 à décembre 2015



Ressources
Brochures 4 pages présentant les résultats des enquêtes de l’action 1 


Fiches globales

- Eleveurs (ovin + caprin)

- Intervenants (ovin + caprin)

Fiches Eleveurs

- Centre Limousin (ovin viande)

- PACA Rhône-Alpes (ovin viande)

- Rhône-Alpes (caprins)

- Poitou-Charentes (caprin)

- Pyrénées-Atlantiques (ovin lait)

- Roquefort (ovin lait)

Fiches Intervenants

- Poitou-Charentes (ovin + caprin)

- Centre (ovin + caprin)

- Rhône-Alpes (ovin + caprin)

- Limousin (ovin + caprin)

- Roquefort (ovin + caprin)

Ici



Partenaires impliqués
Amandine Lurette (INRA), Audrey Chanvallon (Institut de l'Elevage), Catherine Experton (ITAB (Institut Technique de l'Agriculture Biologique)), Julie Gatien (UNCEIA), Brigitte Frappat (Institut de l'Elevage), Sandrine Freret (INRA Nouzilly (37)), Maria-Teresa Pellicer (INRA), Chrystelle Danvic (UNCEIA), Gilles Viudes (INRA), Sylvie Dartois (ITAB (Institut Technique de l'Agriculture Biologique))


Contacts ITAB

Co-responsables valorisation ITAB (avec l'Idele)
Catherine Experton et Sylvie Dartois
Voir coordonnées























             Accueil - Contact              Conception k-to-k